À quoi bon apprendre une langue étrangère alors que l’IA permet de communiquer de façon polyglotte?

L’intelligence artificielle (IA) est capable de réaliser des tâches qui font appel à l’intelligence humaine. Et elle aurait, semble-t-il, beaucoup à apporter à l’apprentissage des langues étrangères. Il suffit d’aller sur Internet pour découvrir que l’IA s’est considérablement développée ces dernières années dans ce domaine et a engendré une pléthore de sites et d’outils de traduction instantanée, d’apprentissage interactif ou de retranscription vocale simultanée.

Grâce à l’intelligence artificielle, il est désormais possible de déchiffrer des panneaux ou de commander un plat dans un restaurant sans connaître la langue – et ce presque partout dans le monde. En outre, l’IA donne accès à certaines cultures anciennes non traduites et a ainsi déjà permis de diffuser de nouvelles connaissances. Une de ses grandes valeurs ajoutées, c’est bien l’impact qu’elle a sur la communication. En effet, aujourd’hui, il est possible de communiquer avec une personne d’une autre langue sans aucune connaissance ni maîtrise de cette dernière.

Alors oui, l’avancée de l’IA apporte d’immenses avantages dans le domaine des langues étrangères car elle permet de dépasser la barrière de l’apprentissage pour communiquer. N’oublions toutefois pas que dans tout acte de communication, deux aspects sont en jeu: l’information et la relation. Lorsque nous communiquons avec une personne – que ce soit dans notre langue maternelle ou une autre langue – la transmission d’une information s’inscrit dans un échange relationnel. Mes émotions et mon intention influent sur ce que je dis et sur ma manière de le dire. Dans le même temps, ce que mon interlocuteur comprend est impacté par ses propres émotions et attentes. Ces différents éléments font partie intégrante de la relation humaine, et c’est justement leur interaction qui rend la communication si riche et également si complexe.

L’importance de l’échange relationnel

Alors l’IA permet-elle réellement de communiquer? Il est possible de gérer une séance et d’avoir des échanges relativement fluides avec des partenaires chinois sans parler un seul mot de leur langue grâce à la retranscription vocale instantanée, mais quid de tout ce qui se passe «entre les lignes» et qui passe alors complétement à la trappe? Il y manque effectivement un pan essentiel de la communication, justement l’échange relationnel qui lui donne sa dimension humaine. Renoncer à l’aspect relationnel pour une transmission rapide et efficace d’informations revient à limiter ses échanges à un strict minimum.

L’IA est donc un outil très performant et fort utile pour l’apprentissage et pour l’échange d’informations – en effet elle fournit des données complexes et précises en un temps record. Mais pour ce qui est de la communication, dans toutes ses dimensions, elle n’égalera jamais l’humain!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *