Zones d’inconfort

C’est une locution aux apparences vertueuses, un idiomatisme qu’on entend sans cesse au sein de nos organisations, rythmant rencontres managériales et évaluations, séances RH et séminaires de motivation: faire «sortir de leur zone de confort» celles et ceux qui nous sont confiés. De force et pour leur plus grand bien…

Les compétences «soft», un bon investissement

La grève des femmes du 14 juin 2019 a marqué les esprits, notamment par ses slogans. Plus de 300’000 personnes étaient présentes, selon différentes sources. Une prise de conscience qui pousse à la réflexion et peut amener des évolutions importantes en Suisse. Les thématiques genre déchaînent les passions; un terrain où la prudence est de mise, notamment lorsqu’il s’agit de définir avec des mots ce qui qualifie un homme ou une femme, la part d’inné et d’acquis par exemple.

La médecine basée sur l’évidence peut être cruelle

Pour prévenir les maladies professionnelles, les spécialistes de la santé au travail se réfèrent à des «valeurs limites». Dans le cas des substances toxiques et des poussières, ces valeurs fixent la concentration maximale tolérée aux places de travail et pouvant être supportée par des travailleurs en bonne santé durant 8 heures par jour et 5 jours par semaine. Elles sont déterminées par des experts sur la base des connaissances scientifiques et toxicologiques au sujet de la substance considérée.

Faut-il rendre les CV complètement anonymes?

Rappelons-nous. Il y a quelques années, il fallait envoyer une lettre de motivation écrite à la main et un CV auquel était attachée (par un trombone) une photo en noir et blanc. Puis la couleur est arrivée, le format s’est réduit et de nombreux CV sont maintenant disponibles en mode flash, en moins d’une page, iconographie et code QR compris. Il faut que tout soit beau et surtout rapidement lu. Oui, mais…

1% d’inspiration pour 99% de transpiration

Il est difficile de nier que notre époque est marquée par une focalisation sur l’être humain, son bonheur, son épanouissement, sa capacité à se transcender (quoi que cela veuille dire d’ailleurs). Que ce soit sur le front des générations ou sur celui des genres, la bataille pour des droits égaux bat son plein, ce qui est incontestablement une victoire, même si la guerre n’est pas gagnée.

Le management à la suédoise

Un de mes anciens chef avait pour habitude de lécher son doigt – ça devait être son index – lorsqu’on lui demandait si une décision récemment prise allait avoir du succès. Il le pointait ensuite en direction du ciel et faisait mine de regarder dans quelle direction allait le souffle du vent, avec un sourire théâtral. Pour lui, c’était une manière de signifier à son équipe qu’il n’avait pas la réponse. C’est comme la météo, elle peut facilement changer en fonction de circonstances et d’aléas difficiles à prévoir. Il nous incitait ensuite à nous adapter en fonction du contexte et à faire preuve de pragmatisme.