Y a quoi à la télé?

Cette semaine, je donnais un téléséminaire (il paraît que le mot existe) à une vingtaine d’employés d’une grosse multinationale. Invit Outlook, MS Teams, bref, le quotidien d’un télétravailleur. Observant avec amusement la mosaïque de visages studieux des participants, je me demandais combien de temps il faudrait à quelques webcams pour arrêter de fonctionner. Et je n’ai pas été déçu. Déjà qu’en tant que présentateur on se bat pour garder l’attention de François qui est à 3 mètres, alors l’attention de Cynthia qui est à Chicago quand vous êtes à Tolochenaz, vous voyez ce que j’en pense…

Du coup (comme disent les djeunes aujourd’hui), je me suis demandé s’il y avait des statistiques sur les activités des participants aux téléconférences. Et là non plus je n’ai pas été déçu. La statistique date un peu (2015) mais porte quand même sur 500 participants et pas juste sur les collègues de la cafète. Allez, on y va, il y a du croustillant.

Sachez, chers conférenciers, que pendant que vous détaillez votre nouveau CRM, phase 2, il y a:

  • 65% de chances qu’un collègue avance sur d’autres tâches. Plutôt sympa, il ne voulait pas vous avouer qu’il avait mieux à faire que d’écouter vos trucs sur ce CRM.
  • 63% de chances qu’un autre collègue (ou le même, en fait) envoie des mails. C’est peut-être lui aussi qui envoie des mails en «conduisant» sa Tesla, d’ailleurs.
  • 55% de chances pour qu’il mange ou prépare à manger (tu peux me couper un oignon, chérie, s’il te plaît?). Spectateurs: pensez à couper le micro en plus de la webcam.
  • 47% de chances qu’il aille aux toilettes. Quand la nature appelle, on ne résiste pas. Et là, on pense VRAIMENT à couper le micro.
  • 44% de chances qu’il envoie un whatsapp ou un sms. Bon, ce n’est pas très surprenant, vu qu’il le faisait déjà quand vous étiez à 3 mètres en présentant la phase 1 dudit CRM.
  • 43% de chances qu’il aille sur les réseaux sociaux. Voir la remarque précédente.
  • 25% de chances qu’il joue à des jeux vidéo. Alors là, je reste sans voix, façon de parler. Ou plutôt d’écrire.
  • 21% de chances qu’il fasse des achats en ligne. Et je pense qu’il est plutôt en train d’acheter des baskets sur Zalando que le CRM concurrent sur le site de Salesforce.
  • 9% de chances qu’il fasse des exercices physiques. Bon, ça, je comprends, c’est pas parce que je dois rester chez moi que je vais laisser fondre mes pectos, non mais!
  • Et 6% de chances qu’il parle au téléphone. Je ne vous refais pas le coup du «Coupez votre micro».

Alors ne peut-on faire confiance qu’à ceux qui ont leur caméra branchée? Un pote malin dont je préserverai l’anonymat (il est quand même ingénieur système chez… non je le dirai pas) m’a livré sa recette: «J’arrive, je dis bonjour et une ou deux phrases; ensuite, je fais une photo de moi avec la webcam, je l’utilise comme fond d’écran et je peux alors me barrer sans qu’ils ne remarquent rien.»

Vivement que ce Covid-19 soit derrière nous…

3 comments for “Y a quoi à la télé?

  1. Michel Guillemin
    19 décembre 2020 at 12:21

    Merci pour le tuyau !

  2. 17 décembre 2020 at 14:49

    Vivement que les gens deviennent adultes, plutôt, non?

    • Thierry Pillet
      18 décembre 2020 at 6:14

      Aussi. Les deux n’étant pas antinomiques.

Répondre à Vincent Musolino Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *