Une évaluation de performance porteuse de sens

Le processus d’évaluation de performance existe pour de nombreuses bonnes raisons. L’employé en a besoin: sous forme de reconnaissance, d’un feedback qui permet de mesurer sa contribution, de s’assurer que son travail fait sens. Sans cette reconnaissance, l’humain – et par voie de conséquence l’entreprise – est impacté négativement à des degrés d’intensité divers.

De ce fait, un processus est défini, le système d’évaluation choisi, les modalités formalisées. L’élaboration de cette procédure peut être extrêmement laborieuse et complexe. Parallèlement, lorsque vient le temps des entretiens formels, les commentaires que l’on entend fréquemment sont: «Flûte, il faut que je fasse tous mes entretiens d’évaluation !», «Comment vais-je dire à mon employé qu’il dysfonctionne?», «Je vais encore recevoir la même note que les 4 dernières années…», «Qu’est-ce qu’on va pouvoir me reprocher?».

Rien que la vérité mais – que diable! – pas toute la vérité

Dans un monde où les gens rendent leurs vies transparentes et accessibles à tout un chacun sur les réseaux sociaux, les limites de la pudeur deviennent floues et certainement subjectives. Lorsque l’on demande autour de soi un conseil avant un entretien d’embauche, la (mauvaise) réponse est presque invariablement: «Reste toi-même» ou, pire, «Sois authentique».

Make Corporations great, again…

«Populisme», «extrémisme», «discours radicaux», «rejet des élites», «repli sur soi», «peur». Je suis certain que ces termes vous sont désormais – trop – familiers. Nous allons devoir vivre avec – et avec leurs conséquences – pendant longtemps. La tendance que nous observons dans de le Monde est lourde et inquiétante.

Mais loin de moi l’idée d’écrire ici une tribune politique. Quoique… La politique désigne l’ensemble des actions liées à la gestion de la Cité, à sa gouvernance mais aussi à l’implication des citoyens. Elle est donc naturelle dès lors qu’une organisation se forme, qu’elle soit ville, région ou Etat.

Savez-vous convertir vos candidats?

Quelle frustration de devoir cuire un gâteau avec l’ancien four d’un appartement de location qui n’indique qu’une échelle de un à cinq, sans notion de température! Comment pourrions-nous rouler avec une voiture sans compteur de vitesse? Ou sans jauge à essence? Est-ce que les parents et les enfants pourraient faire leur scolarité sans des épreuves d’évaluation au fil des semaines?

Il nous paraît évident qu’un outil de mesure précis est indispensable dans de nombreux cas, tels que ceux cités plus haut. Reste que nous oublions souvent de les installer dans notre propre pratique!

Assessment et évaluation annuelle: ça colle?

Un assessment de développement comme un autre? Pas tout à fait. Un salarié, la quarantaine, vient de faire cet exercice sur une demi-journée. C’est son entreprise qui encourage les cadres ou futurs cadres à y participer. Un moyen d’inciter le collaborateur à prendre en main sa carrière, à définir des mesures avec son responsable hiérarchique, à son initiative.