Hybridation

Dans un précédent texte, je vantais les mérites des approches de formation multimodales, également appelées «blended learning» ou «formation hybride». Ces types d’approches existent depuis plusieurs décennies mais elles sont aujourd’hui de plus en plus utilisées, notamment grâce à l’essor du Digital Learning.

Même si les moyens ont évolué avec le temps, l’idée de base des formations hybrides reste la même: utiliser plusieurs méthodes pour favoriser l’apprentissage. Il faut penser la formation comme un parcours en plusieurs étapes: avant, pendant et après. Le seul but étant de renforcer le transfert d’apprentissage. Effectivement, il faut faire le deuil du concept «seul une formation en présentiel (ou en e-learning) permettra un transfert efficace des compétences acquises». Les formations multimodales répondent également à une évolution sociétale: les apprenants veulent se former rapidement, en tout temps et en tout lieu.

Concernant les méthodes, il faut distinguer deux grandes familles: synchrones et asynchrones. Les méthodes d’apprentissages synchrones regroupent toutes les modalités se faisant en temps réel avec l’interaction du formateur et/ou des autres apprenants; par exemple: formation en présentiel, classe virtuelle, tutorat, échanges entre pairs, etc. Les méthodes d’apprentissages asynchrones (e-learning, lecture, MOOC, vidéos, etc.) permettent de se former en temps différé selon les besoins. Les méthodes utilisées vont varier en fonction du projet, des objectifs d’apprentissage visés, du budget, du nombre d’apprenants, du lieu où ils se trouvent, de leur accès à (et leur goût pour) la technologie.

Malgré la complexité qu’elles impliquent en terme de gestion, les approches blended amènent une grande valeur ajoutée pour les apprenants:

  • Personnalisation des formations: l’approche multimodale amène une grande flexibilité et permet aux apprenants de se former au juste nécessaire.
  • Moins de contraintes de temps et de lieu: grâce aux moyens asynchrones, les apprenants peuvent se former à leur rythme selon leurs besoins et leurs contraintes.
  • Amélioration du transfert: les complémentarités de ces approches permettront un apprentissage efficient.

A vous de jouer! Il ne faut plus se poser la question «Est-ce que je dois transformer mes formations classiques en formations multimodales?» mais plutôt «Comment est-ce que je vais faire évoluer mes formations?».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *