Des employés dans leur assiette en fin d’année

L’automne se termine discrètement et chacun a déjà oublié la rentrée, tous tournés que nous sommes vers la fin d’année. C’est une période difficile pour les entreprises, qui doivent boucler différents dossiers – budgets, plan stratégique, etc. – dans un agenda raccourci, et organiser pots de fin d’année et festivités relationnelles traditionnelles.

Au milieu de tout cela, DRH et managers, suivez le conseil d’une nutritionniste et optez pour une communication originale et fédératrice, en inversant le calendrier: prendre pour une fois de bonnes résolutions en amont des excès annoncés!

Profitez de cette période délicate pour proposer à vos collaborateurs d’être en pleine forme afin d’anticiper et affronter en simultané les périodes de surcharge (qui épuisent les neurones) et les réjouissances alimentaires prévues (qui titillent déjà nos papilles). Nul doute qu’ils seront intéressés par votre challenge: au lieu d’être épuisé à J-30, retrouver une énergie maximale pour supporter la masse de travail à venir, et savourer au mieux tous les plaisirs gustatifs des fêtes.

Le mot-clé est DETOXIFIER. Voici les recommandations que vous pourriez communiquer à vos équipes, sous forme de «mode d’emploi de résistance pour les prochaines semaines».

La potion magique: manger le plus sain possible en choisissant les produits de saison et en privilégiant les cuissons simples (cuissons grillées, vapeur, papillote). En priorité, il convient d’éliminer l’alcool, le sucre, les matières grasses animales: viandes rouges, charcuterie, fromage, beurre, crème, ainsi que toutes les préparations cuisinées du commerce. Et, si possible, supprimer le pain (à l’exception du petit déjeuner) afin de limiter les produits raffinés qui demandent tant d’énergie à notre organisme.

Il faudra par conséquent privilégier les viandes blanches (poulet, dinde, veau, lapin) et les poissons maigres, choisir des légumes de saison et des céréales complètes: riz complet, pâtes complètes, avoine, sarrasin, maïs, quinoa, boulgour, couscous. C’est aussi faire le plein de vitamines B, avec les légumes secs en salade ou en plat chaud, comme les lentilles, les pois, les haricots blancs et rouges, les pois chiche.

Pour l’assaisonnement? Huile d’olive, crème de soja ou lait d’amandes. Et surtout abuser de certaines épices qui, comme le cumin, le fenouil, l’anis, le curcuma et le gingembre, ont des propriétés nettoyantes et stimulantes. Enfin, réduire au minimum la consommation de sel, voire le supprimer!

Astuce incontournable, terminer chaque repas par un fruit frais et, si possible, consommer le matin un demi-verre d’eau tiède avec le jus d’un demi-citron. Et surtout ne pas oublier de boire 2 litres d’eau par jour, froide ou chaude, éviter absolument les boissons gazeuses et les jus de fruits.

Et le challenge alors? Donner l’exemple pour mesurer les bienfaits obtenus en deux semaines. Et faire un recensement de ceux et celles qui ont pu appliquer les règles pour leur offrir…une tisane bio pour lendemains de fête!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *