De l’art délicat d’adresser un feedback critique à son manager

Dans mes missions quotidiennes d’audit, j’entends fréquemment des témoignages critiques sur la gestion d’équipe et les managers en général. Du chef autoritaire au manager mou, de celui qui court-circuite à celui qui ne donne aucune mission claire, la palette est extraordinairement riche! Le point commun de tous ces témoignages? Le silence et la résignation face aux dysfonctionnements d’un responsable.

Je suis toujours étonnée du nombre de personnes attendant de se retrouver en entretien avec quelqu’un d’externe pour s’autoriser à s’ouvrir de cette problématique relationnelle et expliquer à quel point ses conséquences sont désastreuses pour la performance de l’entreprise.

Nombreuses sont les personnes ayant vécu une situation dans laquelle leur chef leur a fait un coup pendable, n’ayant généré chez eux qu’une seule envie: au mieux s’énerver, au pire, démissionner. Car il en va du leader comme du manager ou de l’employé. Il demeure un collaborateur comme les autres: ni surhomme, ni génie, ni motivateur-né.

Les erreurs que les collaborateurs pourraient faire, il les fait donc aussi. Le seul problème, c’est que ces derniers en attendent – légitimement – du leadership mais aussi de l’exemplarité. Ces faux pas qui se reproduisent les accablent donc car ils aimeraient pouvoir l’admirer.

Dans un sondage paru en 2012, on pouvait lire que 60% des collaborateurs interrogés estimaient que leur chef pourrait améliorer son management en demandant un feedback à son équipe. Pour des raisons personnelles et à cause de la pression qu’ils perçoivent dans un monde professionnel insécurisant, la majorité de ces employés ne lui adressent pas ce feedback.

Au contraire, que font-ils la plupart du temps? Ils boudent, se désengagent, polluent leur entourage en ressassant la même histoire et finalement…commencent à chercher ailleurs. Ils fuient leur manager plus que leur entreprise, alors qu’ils y occupaient le poste dont ils rêvaient. Or, le manager n’a pas la science infuse et il a, lui aussi, besoin d’avoir un retour sur ses comportements et actions.

Voici une recette simple pour adresser un feedback critique à son manager, servant ses intérêts et ceux de son équipe. Premièrement, et selon le vieil adage, la colère est mauvaise conseillère: mieux vaut laisser passer au moins une nuit avant de formuler toute demande.

Prendre ensuite le temps d’obtenir trois avis pour conforter son point de vue et vérifier si le collaborateur est la seule personne à partager cette situation ou si le problème est généralisé. Même si cela semble galvaudé, il faut se préparer: se donner le temps de la réflexion est en effet une des clefs de succès pour comprendre sa position.

Lors de l’entretien, utiliser les techniques de feedback: exposer les faits en utilisant la première personne. Expliquer, en évitant les émotions, en quoi certains comportements posent problème. Autant que possible, être orienté solutions et proscrire toute attitude moralisatrice ou qui positionnerait en «expert».

Il faut prendre ensuite le temps d’écouter attentivement la position de son responsable. Enfin, ne pas laisser stagner son ressenti sans le traiter: ce serait prendre le risque d’accumuler les situations du même type.

En adressant ce feedback à son responsable, le subordonné solutionne une problématique générant malentendus et tensions; en étant force de proposition, il lui apporte des pistes de développement, se fait respecter et renforce sa crédibilité. La capacité des collaborateurs à donner des retours à leur hiérarchie est l’une des clefs de leur succès professionnel.

Les managers, submergés, sont aussi toujours plus isolés et déconnectés de la réalité de leurs employés. Les audits que je conduis montrent à quel point ces derniers sont réceptifs aux critiques lorsqu’elles sont formulées par des personnes qui ont la tête bien faite et sont capables de prendre du recul.

1 comment for “De l’art délicat d’adresser un feedback critique à son manager

  1. 19 novembre 2015 at 13:39

    Bravo et merci pour cet article d’une lucidité hors norme et provenant des réalités quotidiennes du terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *