Comment porter le Leader?

A quoi sert un leader? A prendre des décisions. A quoi sert une équipe de management? A aider un leader à décider et à passer à l’action. Mais comment se construit cette équipe?

Cette question est la plus complexe. Parce qu’une équipe de direction est un subtil mélange entre personnalités, sensibilités, intérêts communs et tensions productives. La construire demande des talents de cuisinier, d’architecte et de designer.

Le designer pense en termes d’équilibre et de fonctionnalité organisationnelle. L’architecte met en forme le projet du designer en donnant corps aux idées. Le cuisinier est en charge de l’alchimie de l’équipe. Il crée des mélanges uniques, adaptés à une culture d’entreprise.

A la fois cuisinier, designer et architecte, le DRH pense l’équipe de management, en laissant de cotés ses processus, ses outils ou ses méthodes afin de laisser libre court à son imagination et son intelligence organisationnelle.

Grâce à sa connexion avec l’organisation, le DRH peut sentir les tendances et flairer les opportunités. Par sa capacité à construire du lien humain, il se trouve au centre d’une toile qui le relie aux diverses composantes de l’entreprise. Cela lui confère un pouvoir et une crédibilité unique, lui permettant de conseiller les dirigeants et de les aider à structurer leur système de pouvoir et de décision.

Cela paraît certes compliqué, mais n’est pas impossible. Pour devenir un chorégraphe organisationnel, il faut d’abord oublier beaucoup de choses. Une équipe de management n’est pas faites de métiers ou de lignes hiérarchiques. Elle se construit autour de rôles.

Voici un exemple. Pour piloter une organisation, le dirigeant a besoin de trois rôles: un porte-plume, un porte-voix et un porte-flingue.

Le porte-plume met en forme la pensée et la vision du dirigeant. Il écrit et définit la culture de l’entreprise, ses règles et son histoire. Il crée l’adhésion par le verbe et l’image.

Le porte-voix transmet cette vision. Il l’explique, la commente et l’enrichit par la discussion. Il se déplace dans l’organisation, pour traduire et rendre intelligible la vision du dirigeant.

Le porte-flingue protège et contrôle. Parfois il élimine aussi. Il est en charge de la discipline et de l’ordre.

Pour être totalement efficaces, ces trois rôles ont besoin d’un quatrième: le porte-greffe. C’est le sujet sur lequel on implante ces divers greffons, pour qu’ils se développent et interagissent en harmonie.

Aucun de ces rôles n’est lié à une fonction en particulier. Ils représentent des façons d’agir, mais aussi des missions spécifiques détachées des «définition de poste» classiques. Un CFO peut être une porte flingue. Un COO peut devenir un porte-greffe.

Il est vital d’identifier ces 4 rôles et de les utiliser à bon escient. Il est surtout indispensable d’équilibrer leurs différents pouvoirs, pour que jamais l’un ne soit plus puissant que les autres. Cela s’appelle le leadership…

1 comment for “Comment porter le Leader?

  1. 11 novembre 2016 at 10:38

    Voici une vision novatrice du leadership ! Elle est simple, mais efficace !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *