Assessment Today

La formation continue se développe beaucoup en Suisse. Il s’agit de faire évoluer ses compétences et de se préparer pour demain dans un monde où il n’y a qu’une seule chose qui reste d’actualité: le changement. Bien utilisé, l’assessment déploie toute sa valeur ajoutée. En effet, il se situe au carrefour de nombreuses routes: style de leadership, méthode de travail, sens stratégique ou encore soft skills. De quoi alimenter la réflexion!


Faible rotation du personnel: gage de succès?

Le magazine Bilan vient de publier les résultats de l’enquête «Meilleurs employeurs romands». Il y a notamment un prix qui récompense les meilleures pratiques RH. Parmi les premières places? UBS, le CERN ou les SIG. Les arguments avancés: congé paternité modulable, divers jours de vacances en fonction de l’ancienneté ou encore des cours de yoga pour rester en forme. Ce prix est perçu comme une reconnaissance pour la marque employeur, il contribue à attirer et fidéliser les employés.

Votre style de management: plutôt hérisson ou taureau?

On me pose régulièrement la question: «Alors, comment sont les candidats qui passent un assessment? Que réussissent-ils généralement bien ou au contraire qu’est-ce qui leur pose un problème?» Un des points marquants se situe dans ce moment où le manager est face à son collaborateur: oser ou non faire part de remarques critiques, désagréables à entendre? Et aussi comment le dire? Le jeu de rôle réaliste d’un assessment center agit souvent comme révélateur du comportement.

Alors les RH, meilleurs à l’oral qu’à l’écrit?

Les résultats du brevet fédéral RH 2017 sont tombés il y a peu. Sur les 7 épreuves de l’examen organisé par la faîtière HRSE, c’est une épreuve orale, la présentation d’une problématique sur flip chart, qui se distingue avec la plus haute moyenne (4.5 sur 6). La palme de la plus basse moyenne revient à l’étude de cas écrite (3.5 sur 6), soit un point d’écart.

Assessment et évaluation annuelle: ça colle?

Un assessment de développement comme un autre? Pas tout à fait. Un salarié, la quarantaine, vient de faire cet exercice sur une demi-journée. C’est son entreprise qui encourage les cadres ou futurs cadres à y participer. Un moyen d’inciter le collaborateur à prendre en main sa carrière, à définir des mesures avec son responsable hiérarchique, à son initiative.