Raphael Dubey

Ingénieur de formation, Raphael Dubey s’est spécialisé, au fil de ses expériences dans l’industrie, dans le domaine de la formation d’adultes. Plus qu’un métier, c’est une vraie passion qu’il aime partager et vivre dans de nombreux contextes, notamment au travers de son livre «L’accueil en formation». Il est aujourd’hui Responsable de Formation dans une entreprise horlogère de renom.


S’engager dans une formation

J’ai la chance d’intervenir comme formateur dans un Master Executive. Dans ce cadre, lors d’une pause, un participant me dit: «Cette année, j’ai dû prendre 23 jours de congé et sortir 15’000 francs de ma poche pour suivre cette formation». Cela m’a interpellé. Premièrement, je me suis dit que vu l’engagement de ce participant, ses attentes doivent être très hautes; cela m’a mis une certaine pression. Deuxièmement, je me suis demandé: «Qu’est-ce qui pousse l’adulte à s’engager dans une formation avec toutes ces contraintes logistiques et financières, pourquoi se faire autant de mal?»

La formation ne sert à rien

La Harvard Business Review, une revue de management prestigieuse, a publié une étude de trois chercheurs qui démontrent que la formation en entreprise ne sert à rien. Ils expliquent que des centaines de milliards sont investis mondialement dans la formation et que cela ne génère pas plus d’efficacité au sein des entreprises, particulièrement en ce qui concerne les formations de management.